Aspects positifs et négatifs

Les médecins ne recommandent pas pratiquer la circoncision des garçons moins de 3 ans. Cette recommandation découle du fait que pas tous les garçons dans un petit âge ont la tête du pénis complètement ouverte. Le prépuce devient mobile seulement au 4% des nouveau-nés, au 20% des garçons de 6 mois, au 90% jusqu’à 3 ans. L’opération de la circoncision est nécessaire dans les cas extrêmes, aux conseils d’un médecin pour une raison, par exemple, l’inflammation du gland ou la difficulté à uriner.

Les aspects positifs de la circoncision

  • en 10 fois réduit le risque d’infections des voies urinaires chez les garçons (cystite, pyélonéphrite);
  • la circoncision réduit le risque de maladies sexuellement transmissibles;
  • la circoncision à un âge précoce empêche presque complètement du développement de cancer du pénis;
  • l’hygiène est plus facilitée.

Les aspects négatifs de la circoncision

Le plus souvent cela est lié à l’opération. Si l’opération a été fait avec succès ou non. La circoncision dépend de l’expérience et de la compétence du chirurgien. Si le médecin n’a pas la compétence suffisante, un garçon peut avoir des complications spécifiques:

  • l’infection;
  • les cicatrices;
  • les dommages au gland;
  • la douleur;
  • l’inflammation et l’enflure de l’urètre;
  • la déformation du pénis;
  • les dommages de l’urètre.